NOUVELLESTAR2014-Pri_preview-copie-2

Bientôt la fin des votes payants à la TV !

« Voilà voilà, c’est (presque) finiii » pourrait exulter Jean-Louis… Ce mercredi, FremantleMedia, société productrice de Nouvelle Star, a annoncé que le télé-crochet de D8 mettrait fin aux votes payants dès la saison prochaine. Une première dans l’ère télévisuelle française.

La raison : outre le désir d’évoluer et de mobiliser un plus large public, cette très étrange sensation que le trop peu de gens qui votent chaque semaine n’est pas toujours en accord avec l’avis global de l’auditoire…

De quoi chambouler beaucoup de choses… Explications

37188

 

Le vote payant mauvais indicateur ?

« On s’est rendus compte sur les réseaux sociaux que les candidats susceptibles de quitter l’émission étaient bien souvent conservés » expliquait Fouede Zabaiou, directeur des systèmes d’information FremantleMedia France aux Echos en milieu de semaine.

Début Janvier, Nouvelle Star offrait pour la première fois à ses téléspectateurs le pouvoir de donner son avis gratuitement sur les prestations des candidats via les réseaux sociaux. Un procédé limpide : comme les 4 jurés de l’émission les téléspectateurs donnent une couleur (bleu si tu aimes, rouge si tu n’aimes pas) via des hashtags… les résultats finaux apparaissant en plateau à l’issue de chaque prestation.

Couleur du publicUn dispositif inédit et interactif pour le téléspectateur, sans toutefois avoir de réelles répercussions sur les votes.

Car pour taper 1, 2 ou 10 pour un candidat, il vous faut débourser 65 centimes pour un SMS (plus le prix du SMS) et 80 centimes pour un appel (plus le prix de la communication). Multipliez le tout par 200 chaque soir (oui quand les gens aiment ils ne comptent pas), puis par le nombre d’émissions pour accéder à la finale (généralement de 7 à 10)… vous l’aurez compris ça coûte cher.

De quoi surtout dissuader les plus jeunes de voter (trop pauvres) et s’en remettre au seul avis expert de la ménagère la plus assidue ou des fans club les plus mobilisés… trop excluant pour refléter l’avis réel de plus d’un million de téléspectateurs.

Avec l’avènement de ce nouveau dispositif de votes gratuits, FremantleMedia espère mettre fin aux injustices (bons candidats éliminés au profit de moins bons, plus soutenus) et permettre au programme de s’assurer une certaine cohérence tout au long de la saison. Un pas que beaucoup devraient emboiter prochainement.

 

L’arrivée de Rising Star en ligne de mire…

Très prochainement, M6 adaptera un format israélien où les téléspectateurs pourront voter directement sur Internet.

Le pitch : Un candidat chante face à un mur. Des écrans s’allument en fonction de la satisfaction des internautes. Au–delà de 70% de votes positifs le mur disparait, le public apparait, et le candidat poursuit l’aventure.

Bon pour ceux qui n’auraient pas compris, voilà de quoi éclairer vos lanternes…

 

Un nouveau format hyper-interractif qui inquiète les mastodontes du télé-crochet.

Deux commentaires très rapides : vous l’aurez compris cette annonce arrive au bon moment pour griller la politesse à M6 (c’est de bonne guerre). Secondo, ce système de votes sur internet c’est bien sympa… mais quid des ptits vieux qui aimeraient participer aussi à ce qu’il se passe ? #DégageOnNeVeutPlusDeToiIci

En bref, si on se rapproche progressivement de la formule magique qui exclura les moins nombreux, celle-ci n’est pas encore totalement atteinte.

 

L’argent dans tout ça…

Si l’attention est louable de la part des producteurs et chaines TV, il n’en demeure pas moins que la fin des votes payants implique un certain manque à gagner (producteur, chaine et opérateurs se partagent chacun 1/3 des recettes liées aux votes).

Votes Nouvelle StarPour y remédier, FremantleMedia envisage de compenser en proposant à des annonceurs  publicitaires de s’associer au programme, comme c’est déjà le cas Outre-Atlantique. Sur  « American Idol » par exemple (équivalent de Nouvelle Star aux Etats-Unis), à chaque fois  qu’un téléspectateur envoie un SMS pour son candidat favori, il reçoit en retour « la marque X  vous remercie d’avoir voté ». Le producteur et la chaine récupérant en contrepartie une indemnité financière (faut pas déconner non plus les gars).

Des partenariats que le producteur a déjà multiplié en début de saison en s’associant par exemple à SFR et à Nokia pour son dispositif « coulisses ».

 

Effet boule de neige en marche ?

Fouede Zabaiou (le monsieur systèmes d’information de FremantleMedia France pour ceux qui se seraient endormis en cours de route) a déjà annoncé la couleur mercredi : « Nous n’excluons pas de faire la même chose pour nos autres émissions comme « La France a un incroyable Talent » (M6) ».

Secret Story VotesC’est bien le problème auquel vont se confronter les producteurs dorénavant… Les téléspectateurs accepteront-ils désormais de payer sur certaines chaines, alors qu’ils ne paient pas sur d’autres ?

Les programmes comme « The Voice », « Secret Story » ou « Miss France », sujets parmi les plus commentés de l’année sur la toile, ont toujours utilisé le système du vote payant jusqu’à présent. Grâce à l’effervescence colossale régnant autour des candidats, ces émissions  parviennent à rassembler des revenus loin d’être négligeables compte tenu de l’ampleur des audiences (jusqu’à 10 millions pour « The Voice » faut-il le rappeler).

TF1 récolte notamment près de 40 millions d’euros annuels grâce aux SMS surtaxés. La chaîne ne devrait plus pouvoir compter sur cette manne bien longtemps…

 

Verdict…

Vous l’aurez compris, cette annonce a priori anodine risque de changer beaucoup de choses en termes de financement et de modèles économiques à la TV. Les budgets TV ayant déjà pris une belle claque en 15 ans (est-ce que quelqu’un est déjà allé dans un studio de NRJ 12… ? Non ? Ben alors les gars faut se mettre une pile !!), cette petite bombe devrait conduire à de nouvelles évolutions dans un futur proche.

Force est de constater que nous, humbles téléspectateurs, n’avons probablement jamais été tant plébiscités et impliqués à la télévision que depuis 2, 3 ans. Twitter, Facebook, applis, jeux, maintenant votes gratuits, le pouvoir de la télécommande et le morcèlement des audiences via l’accroissement des chaines semble avoir conduit les producteurs à se poser les bonnes questions… et à progressivement commencer à découvrir les bonnes réponses…

Second écran

About GuigzA

Laissez un commentaire :