Danse_avec_les_stars_logo_2012

Entrez dans la danse !

Danse_avec_les_stars_logo_2012

PRÉLUDE

TF1, 23 Novembre 2013, 21H00. C’est l’heure du lancement, pour la dernière fois de l’année, du générique de l’émission phare de TF1, Danse avec les Stars. Ce soir là est en effet diffusée la finale de la quatrième saison de l’émission dont le succès n’est désormais plus à prouver. Cette saison n’a d’ailleurs fait que confirmer l’attachement des téléspectateurs à ce programme produit par « BBC Worldwide » et « TF1 Production » et diffusé en France depuis 2011. En prenant en charge la diffusion de ce divertissement adapté de l’émission britannique Strictly Come Dancing, TF1 a réalisé un coup de maître : celui de frôler, au bout de quatre saisons, une moyenne de 6 millions de téléspectateurs hebdomadaires, et ce, en faisant danser des célébrités en prime-time. Il est vrai qu’il serait facile de dire qu’avec le temps, le succès aurait pu s’affaiblir, et pourtant, cette quatrième et dernière saison de Danse avec les Stars est celle qui a battu des records d’audience, toutes saisons confondues, avec 28,2 % de part de marché pour la finale par exemple. Il faut dire que la mécanique de promotion de ce programme est plutôt bien huilée. Autrement dit, qui a pu passer cet automne à côté des désormais célèbres foxtrot, rumba, cha cha et autre danse contemporaine exécutés en direct sur TF1 chaque samedi soir ? Qui a pu passer à côté de ce jury théâtral à la notation impitoyable ? Enquête sur les dessous du succès de la quatrième saison de l’émission qui fait danser les français.

7765834676_le-plateau-de-danse-avec-les-stars-4

ÉCHAUFFEMENT

Tout d’abord, il faut noter qu’avant même que l’émission ne commence, en septembre, celle-ci bénéficie d’une telle notoriété et d’une telle attente qu’un buzz se crée tout seul dans les médias, plusieurs mois auparavant. Ainsi, à partir du mois d’avril, les articles Web et presse sur le probable casting de l’émission se multiplient, alternant avec les démentis de certains, et les silences des autres. Ces derniers sont par ailleurs souvent évocateurs de leur présence sur le parquet de l’émission quelques mois plus tard. Ce buzz est bien sûr un plus indéniable pour TF1, puisque même si l’on parle de l’émission de manière non officielle, cela contribue à sa notoriété et cela permet aux téléspectateurs de se préparer à l’arrivée de la nouvelle saison. Une promotion gratuite toujours bonne à prendre. Ingénieux ! Cependant, l’échéance de la première émission approchant, la production de l’émission se doit de prendre le relais en communiquant officiellement, et tout est fait pour tenir le public en haleine : diffusion d’indices sur les futurs candidats par le biais des réseaux sociaux, annonce du casting lors d’une conférence de presse relayée en direct sur le site WEB de la chaîne, bandes-annonces teaser… Tout ceci est bien sûr fortement repris par la presse et les sites WEB qui, après des mois de rumeurs et de rebondissements, n’attendent qu’une chose : la révélation officielle des candidats. TF1 s’offre même, au lancement de l’émission, une campagne d’affichage outdoor présentant l’ensemble de ses futurs danseurs en herbe. Rares sont les émissions de télévision qui s’affichent de la sorte ! A ce sujet, la saison 3 de The Voice, la plus belle voix (TF1), qui a pris la suite sur le créneau du samedi soir,  a droit actuellement au même traitement de faveur, mais c’est une autre histoire. 

10-stars-et-10-danseurs-danse-avec-les-stars-4-alizee-keen-v-noemie-10991998uqyxw_1713

EN PISTE !

La nouvelle saison de Danse avec les Stars démarrée, il ne restait plus qu’à trouver comment agrémenter chaque émission, et le maître mot de cette année a bien sûr été interactivité. L’idée est de faire participer au maximum les téléspectateurs, qui, en plus de voter via leurs téléphones portables, sont sollicités désormais via la plate-forme interactive de TF1, MY TF1. Cela ne laisse plus beaucoup de temps pour danser devant sa télévision ! Cependant, force est de constater que ce qu’a proposé la chaîne à cet égard était plutôt bien trouvé : contenu inédit accessible en direct durant l’émission (coulisses, interviews vidéo inédites des candidats après leurs prestations…), live-tweet, replay des prestations quelques minutes après leur diffusion, partage des vidéos via les réseaux sociaux… Surfant sur la tendance actuelle, Danse avec les Stars a bien sûr eu droit cette année à son after  après chaque émission. Celui-ci a d’ailleurs notamment accordé une place importante aux tweets postés durant l’émission, en mettant en avant les prestations les plus tweetées par exemple, ou le nombre de tweets postés durant la soirée, sous le célèbre hashtag #DALS. De plus, et ce fut une nouveauté cette année renforçant la présence digitale de TF1, la diffusion d’un before en direct. Celui-ci précédait chaque émission et était disponible uniquement sur internet, constituant un véritable privilège pour les internautes. De fait, cette saison de Danse avec les Stars a été on-ne-peut plus connectée. A ce sujet, selon Mesagraph, la première émission de la quatrième saison a recensé plus de 260 000 tweets , soit 2,5 fois plus que la première émission de la saison précédente.

LE CAS SEAT

Parmi les nombreux partenaires « connectés » de l’émission, nous pouvons citer SEAT qui a su profiter de la « résonance sociale » du programme à succès de TF1. La marque annonce ainsi, par communiqué de presse, le dispositif qu’elle a mis en place pour s’assurer une visibilité grâce à Danse avec les Stars, par le biais de « Twitter Amplify ». Le concept de ce dispositif est de « réunir chaînes et annonceurs en permettant la promotion de contenus vidéos directement dans les fils d’actualité Twitter. Ces contenus sont proposés spécifiquement aux utilisateurs en affinité avec le programme et invitent ainsi à une expérience TV enrichie » (extrait du communiqué de presse publié le 30 septembre 2013).

124508-899841

Article CBNEWS.FR du 30 septembre 2013 :

« Danse avec les Seat. Pour le lancement de la 4ème saison de « Danse avec les stars » diffusée sur TF1, Seat s’est associée au programme pendant 8 semaines pour affirmer sa présence sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter, pour le lancement de sa nouvelle série spéciale : la Seat Ibiza I-Tech. Conseillé par son agence média MediaCom, l’annonceur et ses agences de publicité Zone Franche et Grey Paris ont décidé de s’appuyer sur l’offre « Connect &Amplify » développée conjointement par Twitter et TF1 Publicité. Pendant toute la durée du concours, Seat sponsorisera ses moments forts à travers des extraits vidéos du programme qui sont tweetés par TF1. Avec 3 tweets par soirée de diffusion de « Danse avec les stars », Seat sponsorisera ainsi 27 tweets au total.

Le dispositif s’articulera donc autour de la présence de Seat en pré-roll et post-roll des vidéos tweetées, avec des hashtags dédiés afin de générer des drives tests mais aussi un dialogue direct entre les twittos et la marque. Seat est en outre associé au plan média de promotion du dispositif avec une journée d’habillage de la home-page de MyTF1 web qui était visible lors de la première émission le 28 septembre dernier, mais aussi par un plan média sur MyTF1 web-mobile-tablette les jours de diffusion du programme. Avec plus de 6 millions de téléspectateurs le premier soir, « Danse avec les stars » a trusté 29% de part d’audience et généré près de 260 000 commentaires sur Twitter, selon TF1. »

 

BaJuK3vCQAAIvWn.jpg large

OUTRO

L’émission est peut-être terminée pour cette saison 4, mais l’aventure Danse avec les Stars, elle, ne l’est pas, et il serait en effet dommage pour la production de ne pas profiter d’un tel engouement de la part du public. Ainsi, pour la première fois en quatre saisons, une tournée – actuellement en cours – est annoncée, de même qu’une date au Palais Omnisports de Paris-Bercy, rien que ça ! Même si l’on peut noter un certain manque d’originalité dans la conception du spectacle (réplique à l’identique du plateau de l’émission), l’idée de transposer l’émission sur les routes de France est plutôt attrayante pour le public. Surtout, cela permet de faire perdurer le nom et le concept Danse avec les Stars et d’affirmer une fois de plus sa notoriété. Sans parler du chiffre d’affaires supplémentaire que cela entraîne. Une vraie machine de guerre. A noter que le spectacle, au même titre que l’émission, est également interactif. En effet, les spectateurs peuvent voter, en direct de la salle et depuis leur téléphone portable, pour le couple qu’ils veulent voir gagner. Mais cela ne s’arrête pas là ! D’autres produits dérivés de l’émission ont cette année fait leur apparition : une série de livres pour enfants qui paraissent dans la collection « La Bibliothèque rose » chez Hachette Jeunesse, et un CD + DVD afin que chacun puisse – presque – danse à son tour avec les Stars. Le début d’une longue série d’articles de merchandising ? L’avenir nous le dira.

1507-1k

ENTRECHAT

Toujours est-il qu’une saison 5 de l’émission est – évidemment – prévue et que la production serait ces mois-ci en pleine réflexion quant aux futurs candidats, et croyez le ou non, mais certains sites – à l’instar d’OZAP – sont déjà à l’affût du casting idéal de cette future saison ! Le buzz sur cette prochaine saison de l’émission serait-il déjà en train de naître ? Et vous, quelle « star » verriez-vous dans cette saison 5 ? Êtes-vous un aficionado de l’émission ou bien êtes-vous pris de « zappitude » aiguë dès que son générique dansant retentit ? Que pensez-vous de toute la mécanique orchestrée autour de cette émission ? Quoi qu’il en soit, si vous avez apprécié cet article, sachez que j’en suis fort aise ! Mais ce qui serait encore mieux, c’est que vous dansiez maintenant ! ;)

Laissez un commentaire :