Victoire France-Urkaine

Et 1 et 2 et 3 – 0 ! Retour sur l’engouement médiatique du match France-Ukraine

Victoire France-Urkaine

Il y a tout juste une semaine, l’équipe de France de football se qualifiait pour la Coupe du Monde 2014. Alors que la côte de popularité des Bleus frisait celle du président après un match aller catastrophique contre l’Ukraine, ils réalisaient un magnifique retournement de situation en direct sur TF1.   

 TF1 et les sponsors peuvent souffler !

Une de l'EquipeIl faut croire que les Français gardaient espoir puisqu’ils n’étaient pas moins de 13,5 millions de supporters à suivre le match sur TF1 mardi dernier, soit 46% de parts d’audience selon Médiamétrie. Un véritable succès pour la chaine puisqu’il s’agit de la meilleure audience de l’année 2013 en nombre de téléspectateurs : la fin du match a même enregistré un pic d’audience à 17,9 millions de téléspectateurs.

Au delà de l’exploit sportif qui manquait au palmarès français, la première chaine de télévision de France doit être soulagée ! Il faut dire que les enjeux étaient importants puisqu’elle a acquis les droits du Mondial 2014 pour la modique somme de 130 millions d’euros. En effet, TF1 diffusera les 27 meilleurs matchs de la Coupe du Monde : le match d’ouverture, le meilleur match par jour pendant la phase de poules, tous les matchs des Bleus, au moins 2 quarts de finale, les demi-finales, le match pour la 3ème place, la finale sans oublier les cérémonies d’ouverture et de clôture.
Logo Coupe du monde 2014

A l’heure du numérique, cette coupe du monde sera aussi la première que l’on pourrait qualifier d’« hyper connectée » grâce aux tablettes et autres Smartphones. C’est pour cela que TF1 détient également les droits digitaux de l’événement sur tous les supports. L’intégralité de la compétition sera présente en vidéo, en temps réel et sur tous les écrans (MyTF1.fr et Eurosport.fr)

Autant vous dire qu’une coupe du monde sans la France aurait eu de quoi inquiéter TF1 : audiences moins élevées, investissements publicitaires plus faibles, actions en baisse et j’en passe… bref un coup de poker raté !

Les premières conséquences de cette victoire n’ont d’ailleurs pas tardé à se faire ressentir : au lendemain du match, l’action TF1 gagnait 5% en la plaçant à 14,40 euros, soit le plus haut montant annuel.

Cette victoire a aussi remonté le moral des différents sponsors de l’équipe nationale : Nike notamment qui est la seule marque a s’être engagée auprès de l’équipe de France jusqu’en 2018. Sans oublier bien sûr la Fédération Française de Football et le quotidien sportif L’Equipe.

Publicité Nike "Provoque le destin"

Nike a réagi rapidement (quelques heures après la fin du match) afin de profiter du buzz positif et y associer son image en dévoilant le nouveau maillot qui sera porté au Brésil. Une campagne de communication intitulée « Provoque le destin », en référence au retournement de situation a été publiée pour l’occasion. Elle présente quatre joueurs : Franck Ribéry, Raphaël Varane, Yohann Cabaye et Blaise Matuidi portant le nouveau maillot de l’équipementier. Un joli coup de maitre publicitaire qui montre la capacité de la marque à surfer sur l’actualité et à profiter de la fierté et de l’euphorie des supporters pour les inciter à acheter le nouveau maillot en vente dès le 5 décembre. Les visuels de la campagne ornent désormais le site internet de la marque. L’angle de la provocation est utilisé à l’extrême : on remarque l’expression conquérante et déterminée, un brin hautaine sur le visages des joueurs. S’agit-il d’un pied de nez aux nombreuses critiques qu’ont essuyées les Bleus avant leur qualification ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un exemple d’espoir pour les français

Plus qu’une réussite sportive, c’est aussi un beau message d’espoir pour les Français. Alors que la crise se fait ressentir dans la plupart des foyers, cette victoire inespérée est aussi symbolique : même dans la pire des situations, la France peut se relever.

Le président, François Hollande n’a pas manqué de faire le parallèle et a adressé le message suivant aux téléspectateurs : « C’est une victoire d’abord de l’équipe, d’une équipe qui s’est battue de la première minute jusqu’à la dernière. Qui y a cru, qui s’est rassemblée. Et puis vraiment les victoires en ce moment on les goûte particulièrement, surtout quand il y a une ambiance…On a dit, cette équipe elle n’y arrivera pas, elle ne peut pas y arriver…parce que, plein de choses… Et voilà, elle y est arrivée, elle nous montre un exemple. Il faut y aller, il faut y croire »

Pour revoir l’interview du président de la république cliquez ici.

Capture d’écran 2013-11-23 à 14.30.16Une métaphore très politique qui n’a pas échappé aux citoyens Français… ni à certains représentants UMP comme le montre le tweet de Daniel Fasquelle, député UMP du Pas de Calais.

Malheureusement, il semblerait que la croissance ne soit pas forcément tirée vers le haut grâce au Mondial sauf si un véritable exploit de l’équipe de France se réalisait. Il faudrait alors croire à une victoire finale pour envisager une hausse mécanique de 0,7 % du PIB selon les économistes.

Au delà de l’aspect économique, cette qualification est tout de même importante pour redonner confiance aux Français et leur redonner le sourire. Il est vrai que c’est toute une ambiance un Mondial : les gens se retrouvent pour regarder les matchs et vibrent ensemble derrière une seule et même équipe. Un véritable effet fédérateur agit sur l’ensemble de la population et cela ne concerne pas uniquement les passionnés de football.

Quand la presse et les réseaux sociaux s’enflamment

Outre le nombre exceptionnel de téléspectateurs mardi dernier, les internautes se sont aussi passionnés pour le sujet sur les réseaux sociaux. Environ 1,25 millions de tweets ont été postés à propos de la rencontre selon TF1. Un record ! La rencontre sportive s’est hissée au top des événements télévisuels le plus commentés cette année devant « Allô Nabilla: ma fille en Californie », « Danse avec les stars », « Le Grand Journal » et « Vendredi, tout est permis avec Arthur ».

tweet dorcelUne autre marque a aussi profité de l’événement pour lancer les paris en ligne et ainsi promouvoir sa nouvelle plateforme de vidéo à la demande. En effet le compte Twitter du réalisateur de films pornographiques Marc Dorcel a annoncé que les internautes pourraient regarder des films X à volonté durant la nuit de la victoire. Promesse tenue et suivie puisque le trafic du site a été multiplié par 25 !

Cette victoire a donc profité à tous : fédération, joueurs ou encore marques et mobilisé les médias pendant plusieurs jours. Il est vrai que les enjeux étaient importants tant sur le plan sportif que sur le plan financier.

Les Bleus nous surprendront-ils encore cet été ?  Il semble que tout le monde veuille y croire, alors rendez-vous au Brésil !

About ManonD

3 comments

  1. Tout les sentiments ressentis par la plupart des français sont vivants à travers tes mots : de la crainte et de la tristesse avant leur qualification au plaisir de la victoire, le soulagement et l’euphorie après cet exploit tant attendu. Un article tout aussi enrichissant que plaisant à lire. C’est un excellent travail, je t’encourage à continuer !!

  2. Bonjour,

    Je trouve que c’est un excellent article car il nous montre bien que de nos jours et encore plus dans cette ambiance de crise financière en France, le sport et plus particulièrement le foot ici n’est plus qu’un instrument mediatique permettant aux politiciens de nous manipuler toujours plus. Il n’y a plus de notion de fierté nationale à travers une équipe sportive et dailleurs quand on voit nos joueurs et leurs mentalité comment en être fiers ? Merci pour cette article.

Laissez un commentaire :