gleeden pub 3

L’adultère … pourquoi pas vous ?!

Gleeden-campagneprint062012Suis-je la seule à avoir été quelque peu heurtée par cette série d’affiches dans le métro ?

En voyant cette affiche, (et d’autres publicités sur des bus !) ma curiosité me pousse à me renseigner sur le sujet … non pas pour un besoin personnel, je vous rassure, (et LE rassure surtout si jamais il passe par là !) mais plutôt pour comprendre comment cette « offre » peut-elle se développer aussi librement.

J’ai donc débuté mes recherches avec Gleeden.

Premier site dédié aux rencontres extra conjugales faisant de la publicité, Gleeden fait recette en libérisant la tromperie. Ce site a finalement réussi à faire sa publicité par des messages décalés, en faisant des jeux de mots … J’ai beaucoup d’humour, mais le second degré de ces messages m’interpelle plus que le jeu de mots ne m’amuse. Petit détail qui a son importance, ce site a été pensé par des femmes … N’y a-t-il donc plus aucune solidarité féminine ? L’époque « Vitaa » est-elle définitivement révolue ? (pardon pour cette référence, mais elle parlera aux filles de ma génération)

Anyway (comme disent nos voisins d’outre-Manche) je me lance à présent dans une -courte- réflexion, mais très profonde : l’amour dans notre société !

Oui nous sommes dans une société de consommation. Oui, l’amour le vrai, n’est aujourd’hui apparemment réservé qu’à une poignée de chanceux … Mais quelle enjambée : faire de l’amour un produit de consommation pur et simple ! Ne voyez pas là un idéal préconçu depuis mes plus tendres années, (de Pocahontas, à Aladin passant par cette chanceuse de Cendrillon !) mais seulement une méfiance. Car finalement, ces slogans s’intègrent-ils seulement dans notre paysage visuel comme toute autre publicité qui se veut provocatrice , ou imprègnent-ils petit à petit nos mœurs de l’infidélité ?

Comme s’ils n’existaient déjà pas assez d’outils facilitant les rencontres qui viennent, tels une épée de Damoclès menacer les couples même les plus heureux ! Non, aujourd’hui il ne suffit plus seulement de tenter les tromperies, il faut les encourager, les organiser … On peut quasiment parler d’un fléau (et je pèse mes mots) !

Car même s’il se démarque des autres par sa communication qui interpelle, Gleeden n’est pas le seul site qui se consacre à ce nouvel art : la multiplication des couples libérés !

Mais ces sites qui pullulent  ne vous permettent pas seulement de trouver plus facilement un amant ou une maîtresse ; on devrait plutôt parler d’un accompagnement complet, puisque certains d’entre eux vous vendent également des ALIBIS !

Une entraide (quoique monnayée !) dans la trahison … Dans le même thème, vous serez ravis et soulagés d’apprendre qu’il existe un « guide d’adultère 2012 » (ou « guide pour les nuls ») qui comprend les rubriques suivantes :

  • Vivre une infidélité
  • Comment ne pas se faire attraper
  • Comment trouver une relation extraconjugale rapidement ?
  • Attention aux arnaques sur les sites rencontres adultères
  • Avant de commencer, évitez les erreurs de base– Comment éviter de se faire attraper
  • La rencontre adultère – Etape par étape
  • Classement 2012 des meilleurs sites de rencontres adultères

Inutile de vous dire  que là, vraiment, on atteint des sommets. C’en est donc fini du gentil « 5 à 7″. Si autrefois il y avait les fidèles par amour et les fidèles craintifs du divorce, la seconde catégorie n’a plus aucun souci à se faire. Ils disposent à présent de tous les outils dont ils rêvaient pour tromper en toute liberté !

Vous l’aurez compris, c’est avec une pointe d’ironie et d’écœurement que je découvre toute cette machination contre l’amour ! J’en suis presque à me demander si ce ne sont pas les avocats qui sont à l’origine de toute cette organisation !

Mais mes sentiments ne vont que s’intensifier lorsque je tombe sur un site « extra-conjugal homophobe » … Il y a donc des spécialisations dans cette spécialisation, qui rend le tout encore plus inacceptable (évidemment je ne ferai pas la publicité du site en question ici !) ! On tombe alors dans l’abîme de la fourberie.

Ma curiosité n’étant pas rassasiée, une dernière question me trotte dans la tête : mais qui sont les clients de ces sites ?

La dernière étape de mes recherches consiste donc en la lecture des forums dédiés à l’adultère. On retrouve alors une certaine « Dany », puis un certain « Mourad ». Derrière ces pseudos ils se dédouanes et se confortent les uns les autres. Dany exprimera alors son manque de partage et d’échange avec son mari (des activités, parole …) mais certainement pas un besoin « sexuel ». Une hypocrisie générale se met alors en marche, lorsque Mourad et Fred expriment eux aussi le manque de partages avec leur épouse ou compagne.

Puis, dans un élan d’honnêteté telle une repentie, Dany laisse un nouveau commentaire et passe aux aveux : finalement ce qui lui manque c’est aussi et surtout la tendresse du sexe opposé.

Et voilà, on y arrive ! Pas si compliqué finalement hein Dany ?!

Tous ces sites m’ont finalement, choquée, fait rire et surprise. Mais ils sont le reflet de notre société : un peu d’hypocrisie, accompagné de second degré saupoudré de mensonge !

Ne voyez aucune forme d’aigreur dans ce texte, seulement un regard critique sur un des pendants de l’évolution de notre société !

6668540-royal-furieuse-d-etre-l-ambassadrice-de-l-infidelite

Victoria Milan utilise l’image de Ségolène Royal pour faire la publicité de son site de rencontre extra conjugale

Comme illustration générale, je partage avec vous une phrase devenant de plus en plus populaire  :

« A quoi bon se marier si c’est pour divorcer ensuite ?! »

Emilie

3 comments

Laissez un commentaire :