cicatrice stylisée

Le corps comme œuvre d’art

cicatrice stylisée

Mais que se cache t-il exactement derrière ces cicatrices stylisées… ?

Si pour certains les tatouages représentent encore des signes de stigmatisation, pour d’autres, il en est tout autre.
Si comme moi, vous êtes passionnés de tatouages, cet article risque de (trop) vous plaire !

Pour les plus adeptes des tatouages, vous n’avez certainement pas loupé le salon mondial du tatouage qui s’est déroulé le 7, 8 et 9 mars dernier à la Villette.
J’ai eu la chance de pouvoir y mettre les pieds et voir les coulisses de ce merveilleux salon.

Le mondial du tatouage : les tatouages qui ont du sens

Pendant trois jours, près de 300 artistes venus des quatre coins du globe se sont donnés rendez-vous pour partager leur passion et tatouer les amoureux de l’art sur peau. Oui mais alors, est-ce du goût de tout le monde ?

Accepté et apprécié ?

Ah ce mondial de tatouages… il est assez controversé… mais je dirais qu’il est de plus en plus apprécié et accepté.

Plus d’espace, plus de tatoueurs et mondial du tattooplus d’activités.
Entre concerts et concours de tatouages nous étions plutôt bien occupés.

Que retenir du mondial ?
Pour beaucoup de gens, le tatouage est encore mal vu, les personnes tatouées sont cataloguées. Mais les choses sont en train de bouger notamment grâce à des gens comme Tin-Tin (co-fondateur du Mondial du tatouage).
Un moment de partage avec des tatoueurs aussi doués les uns que les autres à travers le monde entier.
Je garde un bon souvenir de cette expérience. (mais j’ai résister à la tentation de m’en faire un).

Nouvelle vague du tatouage

Les trois principaux styles de tatouages qui existent, à savoir le old school, le réaliste et le japonais étaient présents sur le salon.

Mais depuis quelques temps, un nouveau genre de tatouages s’est fait une place dans la cour des grands : le tatouage graphique

Qu’est-ce que le tatouage graphique ?
Un dessin, souvent abstrait, linéaire, circulaire ou associé avec des photographies ou sculptures, qui a tendance à s’acheminer en fonction des courbes d’un individu. Il peut être en noir et blanc ou être assorti de détails colorés.
Voici à quoi ressemble ce nouvel art

Capture d’écran 2014-03-24 à 11.40.39

Bien plus qu’une simple cicatrice stylisée, une réappropriation du corps

Puisque c’est avant tout de ça dont il est question : d’audace. Que la pratique du tatouage se popularise ne change rien à l’importance et au sacré de l’acte.
En tant que tatouée, je ne pense pas rejeter la société à travers les dessins que j’appose sur ma peau comme le faisaient il y a 30 ans punks et skinheads.
L’objectif contemporain est plutôt de se réapproprier son corps. Au-delà même du fait de m’appartenir, mon corps me raconte. Comme si le tatouage était un lien entre le physique et l’esprit…

Découvrez un extrait du documentaire « Tous Tatoués » diffusé sur ARTE en novembre 2013.

Aujourd’hui, un français sur 10 est tatoué… C’est presque devenu « monnaie courante ».
Ce qui me passionne le plus dans les tatouages c’est leur ascension au sein de la société.
Ils sont passés de l’ombre à la lumière après plusieurs années de stigmatisation. Les tatouages sont vieux comme le monde et ils ont réussi à traverser le monde entier, les âges et les cultures.
Ces cicatrices esthétiques sur la peau, ne sont plus réservées aux personnes dites « marginales » mais chacun est à même de choisir son tattoo qui représente un trait de sa personnalité ou quelque chose de significatif.

Effet de mode ou simple démocratisation ?
Personnellement je ne pense pas que cela soit un effet de mode. Ce n’est pas comme un piercing ou une coupe de cheveux qui sont des actes réversibles. Je pense tout simplement que l’image du tatouage s’est adoucie au fil des années.

Une citation que j’apprécie tout particulièrement : « Donnez un feutre à un enfant et il s’écrira sur la peau… ».

Tout ça pour dire que, dès notre plus jeune âge on est attiré à marquer notre peau de ce qu’on est…

 Quelques conseils pour une belle et durable cicatrice personnalisée

tatouage-hommeGénéralement, nous nous faisons tatouer pour exprimer une idée, une passion ou quelque chose qui nous tient à cœur. Cela marque un trait de notre personnalité que l’on fait ressortir via cette marque d’encre sur la peau.
Plusieurs personnes ont peur de se sauter le pas… Peur d’avoir mal ? Peur de regretter ? C’est vrai, ce n’est tout de même pas une décision à prendre à la légère. Mais quand on est prêt, je vous assure on le SAIT. On ne pose plus 36000 questions et on y va.

Avant d’aller se faire tatouer :
- Bien choisir son tatoueur : Regarder les critiques, demander autour de soi les « on dit », se renseigner sur sa réputation, son hygiène etc… Cela est très important pour ne pas s’exposer à des risques inutiles.
- Bien choisir son tatouage. Le mieux est bien sûr de le dessiner soi même dans le sens ou il nous appartient entièrement. Et là, vous allez me dire, et les personnes qui ne savent pas dessiner ? Proposer plusieurs idées à votre tatoueur jusqu’à arriver au modèle qui vous plait à 100%.
- Pour être sur de ne pas regretter, faites un tatouage qui représente vraiment quelque chose de durable pour vous.
Pour les plus peureux, il existe des crèmes ou des « patch » pour les « avant » tatouages pour moins sentir la douleur. Si vous êtes craintifs, éviter les zones sensibles tels que côtes par exemple et privilégier le poignet par exemple.
Ah oui, et pendant, ne regardez pas trop l’aiguille qui s’agite sur votre peau, ce n’est pas très agréable si vous n’êtes pas à l’aise.

Les tatoueurs que je conseille

o 95 Ink

95 inkCelui ci je le conseille, car il est testé et approuvé !

N’hésitez pas à aller voir sa page facebook.

Il fait parti d’un concept store qui est super, voici une petite description:

TOUGH COOKIE SHOP c’est 5 associés, 5 “durs à cuire”. Des Viking au sens noble du terme : explorateurs et commerçants dans l’âme.
Delphine etissus de la restauration Haut de gamme :
Elle ex-Chef Barmaid du restaurant la “Maison Blanche” (8ème) et lui ex-Directeur dutough cookies restaurant “Bon” (16ème).
Didier et Yohan du monde du basket-ball professionnel.
Et enfin valérie qui a décidé de quitter L’éducation nationale pour se consacrer
à sa passion pour l’art.
Leur but réunir tout ce qui les fait vibrer: la mode, le streetwear, la peinture, un certain mode de vie à l’américaine.
Sans oublier leur Graphiste Hors pair Mike Stefanini dit “Atomike”.
Cette team n’a qu’une seule devise : Réunir et surtout accueillir !
Info pratique : Leur adresse : 17 rue d’issy92100 Boulogne-Billancourt
Ce concept store est composé :
D’une boutique urbano chic, des expositions, des cookies, une collection et un salon de tatouages avec le tatoueur 95 Ink.

 

o L’incontournable  Tintin

tintin

(Évidemment très connu pour les connaisseurs). Il fait partis des 10 meilleurs tatoueurs et c’est l’un des co-fondateurs du mondial du tatouage.

Pour en savoir plus sur lui, vous pouvez aller sur son site internet

o Elo diamand & Dragon

 

elo diamsCelle-ci est testée et approuvée aussi! Très humaine et chaleureuse, aucun stress à avoir quand on va dans son salon.

Pour en savoir plus sur elle,vous pouvez aller sur son site internet.

Un petit clin d’oeil à Toulouse, le tatoueur que je conseille à Toulouse c’est LONE STAR. Un couple super sympathique, coté hygiène au top ! Allez voir leur site internet pour plus d’informations ;)

Pour les plus réticents, il existe bien sur un moyen d’effacer les tatouages, pour plus de renseignements, j’ai trouvé un article très intéressant.

Alors maintenant, tous à vos aiguilles :)

Laissez un commentaire :