affiche Maléfique

Une Angelina Jolie maléfiquement hypnotisante

Nous avions déjà vu Angelina Jolie en héroïne de jeu vidéo, tueuse à gage, tigresse du kung-fu, mère célibataire et aimante dont le fils a été kidnappé ou encore épouse de Daniel Pearl. Mais c’est dans le prochain Walt Disney Productions que nous retrouverons l’actrice plus diabolique et malfaisante que jamais.

Maléfique, prévu pour le 28 mai 2014, est la première collaboration de l’actrice avec les studios Disney.

Maléfique : Le prochain Walt Disney Pictures

Inspiré du conte populaire de La Belle au bois dormant, Maléfique relate l’histoire de la princesse Aurore ensorcelée par la méchante fée d’un charme mortel, sortilège qui la plongera dans un profond sommeil durant cents années après s’être piquée le doigt sur un fuseau à l’aube de sa seizième année.

Mais cette fois-ci, le conte nous plongera dans un univers noir et fantastique perçu par la sorcière elle-même. En effet, en voici le véritable synopsis :

 » Maléfique était une très belle jeune femme au cœur pur, qui menait une existence idyllique dans le paisible royaume de la forêt, jusqu’à ce qu’un jour, une armée d’humains menace l’harmonie de son univers. Maléfique devient alors la protectrice la plus acharnée de son pays, mais une terrible trahison fait d’elle une femme au cœur de pierre. Jurant de se venger, elle affronte au cours d’une grande bataille le roi des hommes, et lance sa malédiction sur sa petite fille, Aurore, qui vient de naître. Mais tandis qu’Aurore grandit , Maléfique réalise que la jeune fille est la clé de la paix dans le royaume – et celle de son propre bonheur … « .

Affiche Maléfique

A travers cette nouvelle interprétation, le réalisateur Robert Stromberg et la méchante Maléfique veulent nous plonger dans une certaine angoisse et une pesante inquiétude, magnifiquement retransmise par le regard maléfique et hypnotisant d’une Angelina Jolie envoûtante.

Robert Stromberg, chef décorateur incomparable d’Avatar, Alice au pays des merveilles et le Magicien d’Oz, nous offre une sublime interprétation de la chanson culte  » Once upon a dream «  de Tchaikovsky par l’envoûtante Lana Del Rey. L’adaptation sombre et enivrante de la chanteuse transmet toute l’essence du personnage principal et de l’atmosphère voulue du film. Vous pouvez en entendre un extrait ci-dessous dans la dernière bande annonce diffusée par les studios Disney.

Trailer Maléfique

http://www.youtube.com/watch?v=_pgmFAOgm5E

Les effets visuels du film, dignes des contes de fées et de votre imaginaire, ne vous laisseront pas sur votre faim.

Il était une fois … Pourquoi un tel succès ?

« Il était une fois », formule magique qui permet, aux petits comme aux grands, de vivre de fabuleuses aventures à travers des mondes merveilleux et féériques, animés par des créatures sorties tout droit de l’imaginaire des rêves. Le conte de fées, genre le plus prisé, bénéficie d’un caractère intemporel, résolument symbolique et universel. Permettant de nous évader de notre monde actuel, le conte donne l’occasion aux différentes générations de se laisser porter par leur besoin d’évasion. Depuis le début de la crise, ce besoin se fait de plus en plus grandissant et indispensable. En effet :  » plus le monde va mal, plus on a besoin de s’évader ».

Du côté du cinéma, ce dernier s’est toujours inspiré dans le fond culturel du monde et a toujours exploité la formule des héros courageux et amants persécutés. En y regardant de plus près, c’est sur cette formule que se reposent plusieurs œuvres cinématographiques, notamment la célèbre trilogie Seigneur des anneaux, de même que l’épopée de science-fiction culte Star Wars dont une exposition y est consacrée à la Cité du cinéma de Paris à Saint-Denis jusqu’au 30 juin 2014.

Depuis la crise et la sortie d’Alice au pays des merveilles de Tim Burton en 2010, Hollywood s’arrache la production des contes de fées. C’est comme ça que nous avons pu découvrir Hansel et Gretel (2012), Blanche Neige (2012), Blanche Neige et le Chasseur (2012), Le Magicien d’Oz (2013) et Jack et le haricot Magique (2013).

Intemporel et intergénérationnel, les contes restent une valeur sûre pour tirer des scénarios archétypaux et des personnes charismatiques. D’un côté, ces nouvelles adaptations interprétées à travers différents angles permettent aux contes choisis d’assurer leur survie. Le côté un peu plus sombre et sanglant des différentes adaptations de ces derniers années s’expliquent par la présence continue des adolescents au sein des multiplexes américains.

Les prochaines sorties Walt Disney Pictures

Walt Disney Pictures n’a pas fini de nous faire rêver grâce à un planning de production bien rempli comprenant plusieurs contes de fées réinterprétés qui sont à prévoir jusqu’au moins juin 2016, avec notamment :

Into the Woods - 31 décembre 2014

 » A travers un regard résolument moderne et décalé, « Into the Woods » revisite les plus célébres contes de fées. Les intrigues de plusieurs histoires se croisent afin d’explorer les désirs, les rêves et les quêtes de tous les personnages. Cette comédie musicale aussi enjouée qu’émouvante suit Cendrillon, le Petit Chaperon Rouge, Jack et le haricot magique et Raiponce, tous réunis dans une histoire originale où interviennent également un boulanger et sa femme qui espère avoir un enfant, et une sorcière qui leur a jeté un mauvais sort … « 

Into the Woods.

Cendrillon – 25 mars 2015

Cendrillon

Le Livre de la Jungle - 14 octobre 2015

Alice aux pays des merveilles 2 - 15 juin 2016

A tous les rêveurs et les admirateurs de contes de fées, je vous souhaite de très bons visionnages, de vivre vos rêves passionnément  et de continuer de nourrir votre imaginaire éternellement.

Laissez un commentaire :