14_02_19-Facebook-WhatsApp

Facebook s’offre un nouvel ami

Facebook vient de racheter l’application WhatsApp pour 19 milliards de dollars, soit environ 14 milliards d’euros.

 Les « on-dit »  voyaient déjà l’application rachetée par Google en 2013, c’est finalement Facebook qui vient de faire la plus grosse acquisition de son histoire en se payant WhatsApp pour la modique somme de 19 milliards de dollars.
Mais au fait, qu’est-ce que WhatsApp?

Son nom vient de l’expression « Quoi de neuf »…. Et pour cause, l’application tient son nom d’un jeu de mots inspiré de l’expression: « What’s up? », que l’on traduit par: « Quoi de neuf? » en français. Nous pouvons dire qu’avec cette application, les SMS sont désormais obsolètes. WhatsApp offre un service de messagerie instantanée pour smartphones (iphone, Android…).  Une fois cette merveille d’application installée, vous pouvez échanger avec vos amis des messages écrits, mais également audio, des images, et même des vidéos! WhatsApp représente ainsi une alternative aux SMS et MMS, voire même une nouvelle génération de communication « des ondes »… bienvenue au 21ème siècle! Comment ça marche? Il n’y a pas de coût associé à vos messages adressé via WhatsApp: WhatsApp passe par Internet et utilise le même forfait qui est le vôtre pour votre navigation  Web. Gratuite pendant la première année, il vous en coûtera ensuite la colossale somme de… 99 cents par an. Même si maintenant la plupart des forfaits mobiles comprennent les SMS illimités, l’application se révèle très utile pour envoyer des messages à des proches qui se trouvent à l’étranger. Pour quel appareil ? Cette application est disponible pour iPhone, BlackBerry, Android, Windows Phone et Nokia. On peut le dire: What A success ! Elle compte aujourd’hui 450 millions d’utilisateurs mensuels, dont 70% d’utilisateurs actifs chaque jour. C’est plus que Twitter, qui compte 240 millions d’utilisateurs actuellement, ou que Skype qui comptait 300 millions d’utilisateurs au moment où Microsoft l’a racheté en 2011. Comme le montre le graphique ci-dessous, WhatsApp connaît une croissance fulgurante.

untitled

 

Quel est l’enjeu de cette acquisition? La domination du monde des communications et des données… tout simplement ! C’est aujourd’hui un portefeuille de 450 millions d’utilisateurs qui est en jeu, et ils sont un million de plus chaque jour. Ils appartiennent aujourd’hui à Facebook, et donc pas à un concurrent. Par ailleurs, Google possède sa propre application de chat gratuit, « Hangouts », sur tous les Android, et le Japonais Rakuten a racheté Viber. Il y a donc une « guéguerre » qui monte en puissance.

 whatsapp-logos-1024x795

 

DES CHIFFRES (et des lettres) – 19 milliards de dollars !!! C’est un montant supérieur au PIB de plus de 80 pays, un montant qui pourrait financer 40 « Stade de France » ou un million de salariés payés au Smic sur une année!  Une opération record qui transforme en outre les 55 salariés en millionnaires mais les dirigeants en milliardaires ! Zoom sur les chiffres clés de cette opération.

 ● Un bon, et beau, retour sur investissement: A sa création en 2009, la société avait seulement levé 8 millions de dollars pour assurer son développement. L’investissement de départ a ainsi été multiplié plus de 2000 fois! Le prix de l’application a quant à lui été multiplié plus de 400 fois en moins de deux ans…

● L’homme qui valait son pesant d’or: Jan Koum! Jan Koum, le dirigeant de WhatsApp et cofondateur de Whatsapp, s’est considérablement enrichi avec l’opération. Cet américain de 38 ans qui a grandi dans un village proche de Kiev en Ukraine détenait encore 45% des parts au moment de l’opération. Il possède aujourd’hui rien que 6,8 milliards de dollars.

● Mieux que l’EuroMillion pour les salariés: La société emploie seulement 55 personnes. Selon les termes de l’opération, les deux fondateurs et l’ensemble des salariés vont recevoir 3 milliards de dollars sous forme de stock-options. Chaque employé recevra donc l’équivalent de 53 millions de dollars…

● Une acquisition de référence désormais dans son secteur: L’opération est l’une des plus importantes jamais réalisées dans le secteur technologique depuis l’acquisition en septembre 2001 de Compaq par Hewlett-Packard, pour 25 milliards de dollars.

201408_rachats_technologie

● La valorisation de l’abonné WhatsApp supplante celle de l’utilisateur de Viber (son concurrent): Les 450 millions d’utilisateurs dans le monde ont couté pas moins de 42 dollars à Facebook. À titre de comparaison, les abonnés Viber valaient seulement 3 dollars. Les abonnés de WhatsApp valent donc plus de 10 fois plus cher que ceux de Viber.

● L’acquisition blockbuster de ce début de siècle : Jusqu’à aujourd’hui, l’acquisition la plus chère de Facebook était Instagram (application de partage de photos) pour 1 milliard de dollars en avril 2012. En effet, Facebook n’était pas parvenu à mettre la main sur Snapchat, une application qui permet d’envoyer des messages textes et photos éphémères. Mark Zuckerberg avait pourtant offert à ses fondateurs 3 milliards de dollars. Avant le rachat de WhatsApp, l’opération la plus importante dans le secteur était celle du site de blogs Tumblr réalisée en mai 2013 par Yahoo! pour un montant 1,1 milliard de dollars.

● Plus élevé que certains niveaux de PIB: Pas moins de 81 pays sur les 188 pays recensés par le FMI en 2012 ont un PIB en dessous des 19 milliards de dollars déboursés par Facebook pour s’offrir WhatsApp. Ainsi, le PIB du Honduras était de 18,4 milliards de dollars en 2012. Ceux du Cambodge, du Congo, de la Jamaïque ou encore de la Guinée équatoriale sont également inférieurs au prix de WhatsApp.

● Un coût correspondant à la création d’un million d’emplois rémunérés au Smic: Avec un taux horaire du SMIC à 9,53 euros bruts, soit 1445,38 euros bruts par an valorisé au 1er janvier 2014, la somme déboursée pour acheter WhatsApp équivaut à 13 millions de mois de salaires payés au Smic ou près d’un million de salariés payés au Smic pendant un an…

● Ce coût équivaut également à…: Le coût de la construction du Stade de France (81 000 places) s’élève à 364 millions d’euros (près de 500 millions de dollars). Ainsi, le prix de l’application équivaut à la construction de près de 40 Stade de France.

WhatsApp est une folie douce, elle enivre et néanmoins laisse songeur. Espérons qu’elle n’annonce pas l’éclatement d’une nouvelle bulle virtuelle…et néanmoins réelle…  WhatsAppetit Facebook!!!

One comment

Laissez un commentaire :