img_3519-cr2_-518x700

Google House : Une maison toute en technologies !

Vous rêviez d’une maison sur-connectée à la manière de celle du génie Tony Stark (Iron Man) équipée du système Jarvis ? Google l’a fait. Ou presque. Le 13 Novembre 2013 dernier, la Google House ouvrait ses portes à Paris, dissimulée dans les recoins du 3e arrondissement. Cette dernière, établie seulement de manière éphémère, présente une innovation basée autour de la commande vocale, nouvellement développée par Google.

GOOGLE_HOUSE_2013-11-13

Mis à disposition gratuitement auprès de tous les visiteurs, les outils de cette maison visent à montrer l’utilité au quotidien de la haute technologie. Cuisiner numérique, se divertir numérique, se laver numérique, partager numérique… La maison de demain communique avec l’Homme et lui obéit, mais surtout, elle lui facilite la vie.

Apple a développé SIRI, Google développe… Google. Polyglotte, intelligent et intuitif, la commande vocale est disponible en téléchargement depuis le 13 Novembre 2013. Plus encore que cette avancée, toute la technologie Google est déployée : Google Search, Chromecast, Maps, Art Project, Google Now, Google+, Google Glass, ChromeBook, Google Traduction … etc. Toutes les applications et programmes développés par le géant américain sont à l’œuvre pour vivre une vie futuriste entre les 4 murs de la maison.

7766801010_la-chambre-d-ado-tournee-vers-la-culture

Mais à quoi servent-ils ? Petit résumé des compétences de ces outils …

  • Google Search permet d’effectuer une recherche rapide par mots clés.
  • Chromecast, supporté par une clé USB insérée dans le port HDMI, permet
  • d’accéder à la télévision Youtube, ainsi qu’aux différents services depuis sa tablette ou son Smartphone.
  • Maps permet de trouver un lieu, de calculer un itinéraire, et sert parfois même de support pour des jeux vidéo géolocalisés.
  • Art Projet permet de visiter virtuellement des musées, de consulter des œuvres, des artistes
  • Google Now permet de recevoir de l’information en tout genre à tout moment, météo, circulation, actualité … ou de gérer son agenda, ses réservations …img_0905-650x432
  • Google+ permet de partager auprès de son réseau et de ses cercles des vidéos, des photos, des humeurs, des articles …
  • ChromeBook  est une gamme d’ordinateurs portables pour OS Windows en co-branding avec HP.
  • Google Traduction permet de traduire instantanément du texte d’une langue à une autre, et vice-et-versa.

L’idée n’est pas nouvelle. En 1994, Microsoft construit la Microsoft Home, la maison connectée dédiée à ses ingénieurs, en constante recherche d’innovation. Depuis, son évolution est ininterrompue : nouvelles avancées technologiques, ergonomie toujours plus optimisée, outils innovants… En 2009, le développeur n°1 mondial autorise Channel 9 à venir visiter et filmer cette maison du futur. 2011, Microsoft ouvre numériquement les portes de son domicile à ses internautes et fans. Depuis, ce sont chaque jour de nouveaux défis que relèvent les « héritiers » de Bill Gates.

Alors que dire de ce mode de vie technologico-dépendant ? Est-ce, au-delà d’une révolution, quelque chose de sain et de réellement indispensable ?  Si demain devait être l’apogée de l’ère numérique, que nos vies devaient être totalement assistées, serait-ce vraiment une bonne nouvelle ?

WALL-E-humans_320Avec la Google House, le débat est relancé. On peut notamment repenser à quelques ouvrages cinématographiques ou animés qui ont mis en avant cette ambiguïté et pointé du doigt sur les risques de la cyber-évolution. Si la science-fiction est maîtresse dans ce domaine, je prendrais ici le film d’animation « Wall-E » sorti en 2008 comme illustration. Si le film dénonce en premier plan les problématiques liées à l’écologie et l’environnement, on observe au fond, les méfaits de la « sur-assistance » technologique : échange entre homme indirect mais virtuel (même à quelque centimètres l’un de l’autre), obésité liée à une absence de déplacement physique, disparition de tous les éléments « organiques » et de l’environnement naturel de l’homme, vie dans le cyberespace, débrouillardise zéro, etc.

jarvis_one

Alors au final, à qui est destinée cette maison du futur ? Sommes-nous nombreux à rêver d’une habitation connectée et assistante ? Oui, Jarvis, programme central à commande vocal de l’égocentrique Tony Stark (incarné au cinéma par Robert Downey JR.) fait rêver les plus mordus d’informatique et de technologie. Intelligent et anticipant toutes les données, ce système pourrait être donné comme véritable héros des comics et de la saga Iron Man puisqu’il gère non seulement la tour Stark mais également une grande partie des paramètres de l’armure. Google deviendrait-il à sa façon notre Jarvis à nous ?

Aujourd’hui, le niveau de technologie propice à ce type de problèmes n’est pas atteint, mais que ce soit Google ou Microsoft, ou même bien d’autres développeurs, tous tendent à toucher du bout des doigts cette « over-connexion » et assistanat numérique. Le géant américain cherche surtout à asseoir sa notoriété et à garder son poste de « Number One » en proposant à ses partisans toujours plus d’innovation.

Mais le but final est bien de faire rêver, et donc, de faire vendre. Pourtant, fin 2013, une enquête de la Fondation Dauphine ne faisait ressortir que 61.2% de Français équipés d’un Smartphone (soit, un mobile connecté, disposant d’un système d’exploitation (OS) ; contre 83.5% de français équipés d’un mobile en général), bien que ce nombre soit en constante évolution.

google_house_2013-12-650x432Une action de communication en force pour Google donc, qui attrape au vol la tendance au lieu éphémère (action fétiche depuis 2011 des marques en tout genre pour promouvoir leur produit ou service de manière rapide et forte, sorte de « buzz » hors-écran d’ordinateur) pour instaurer une nouvelle ère dans la domotique. Les volets automatiques, le chauffage intelligent, la lumière intuitive …etc., autant de technologie rabattue sur le banc de touche par un Google surpuissant qui fait finalement passer la technologie de confort au second plan pour mettre en avant une technologie annexe sans réel apport indispensable à la vie de tous les jours.

La Google House ne sera à Paris que quelques semaines, en effet, après avoir attiré la curiosité des Londoniens début Novembre, elle devrait repartir à la rencontre de nouveaux habitants d’ici la fin du mois. En attendant, c’est une occasion pour la société de prouver l’efficacité de ses services et de partager avec les passants.

Vidéo : Google : La Google House arrive à Paris

Mélanie Da Silva Morgado

Laissez un commentaire :