Décryptage : la tendance du street art !

Comme moi, je pense que vous avez dû entendre parler du Street Art, et si ce n’est pas le cas, alors je vous suggère de lire l’article qui va suivre pour être au courant de la dernière tendance dont tout le monde parle … Suivez la guide !

Street art, art urbain, art de rue : Où est né ce phénomène ?

Qu’on se le dise, tous ces termes expriment la même chose, vous ne serez donc pas « has been » en utilisant art urbain au lieu de street art. Il s’agit d’un mouvement artistique d’art contemporain. Comme son nom l’indique, vous pourrez le découvrir en vous baladant dans la rue ou des endroits publics, mais attention, il s’agit là d’un art éphémère. Cet art englobe différentes techniques : le graffiti (et oui, ceux-là sont le résultat de nombreux artistes restés dans l’ombre !), le pochoir, les stickers ou encore la création d’affiche… Pour que la différence soit plus claire pour vous, voici quelques exemples !

Faisons un point sur l’origine de cet art de rue qui fait tant parler de lui et qui a pu choquer ou être admirer par certains.

Le street art a connu son apogée dans les années 80, aux USA, lorsque le mouvement hip-hop a commencé à être réputé et que faire partie d’un « crew » était la chose la plus importante à NY. Les graffitis étaient alors la première technique de street art utilisée. Cet art a longtemps été un moyen de communication, d’expression lors d’évènements importants dans l’histoire comme la guerre d’Algérie, Mai 68 ou encore la chute du mur de Berlin. Ces artistes de rue restent alors méconnus du grand public car cet art n’est pas encore pris « au sérieux ». En 1981,  le centre Pompidou consacre la première exposition, entièrement dédiée au street art « Graffiti& Société ». A ce moment là, cet art commence à être apprécié pour ce qu’il est réellement.

Le street art comme outil de communication !

De plus en plus, il est dit que le street art permet à ces artistes (trop souvent restés dans l’ombre !) de s’exprimer à travers l’art urbain. De plus, il permet de toucher un public très large puisqu’il est pratiqué dans des lieux de tous les jours comme la rue, les trottoirs, les murs ou encore les transports en commun. L’expression de « street art » telle qu’on l’entend est assez récente et désigne une forme d’expression culturelle. Aujourd’hui, l’art urbain est libre et n’a plus les mêmes objectifs qu’auparavant. Ces artistes exposent leurs oeuvres d’art aux yeux de tous, un peu comme dans un musée, à la seule exception que tout le monde peut en profiter de manière gratuite.

Une exposition incroyable ! 

Action que nous avons pu récemment voir dans le milieu du street art, n’est autre que la réalisation de la Tour Paris 13. Vous n’avez donc pas entendu parler du phénomène ?! Tout commence dans le 13ème arrondissement parisien, après l’expulsion des habitants du 5 rue Fulton. La tour est alors vouée à être détruite début 2014. La mairie du 13ème et Ben Medhi Cheick, galeriste de street art, décide de faire appel à plusieurs artistes mondiaux du street art pour offrir à cette tour un dernier souffle. La plus grande exposition collective de street art de plus de 4500m2 prend forme.

Si ce projet fou connaît cet incroyable succès, c’est principalement grâce aux oeuvres d’art qui y sont présentées. Les 36 appartements répartis sur 7 étages ont tous été customisés du sol au plafond. Les 30 000 visiteurs devaient affronter le froid automnale pendant plus de 7 heures parfois ! Ces gens sont fous me direz – vous ? Je vous répondrai que non lorsque vous aurez découvert le résultat.

Si vous n’avez pas eu le courage de patienter (chose que je peux concevoir), alors je vous suggère de visiter la tour… mais de manière virtuelle car comme vous le savez cette dernière est désormais fermée au public. Entrez donc dans cette immeuble (en cliquant ici) et rendez-vous sur l’étage et l’appartement de votre choix. Laissez vous emporter par les oeuvres d’art présentent dans chacun des appartements, toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Le site vous propose également des biographies de chacun des artistes ayant participé à ce projet.

Ce que nous offre Medhi Ben Cheick et la Mairie de Paris est un réel musée à taille humaine qui regorge de belles pépites… Mais comme vous l’aurez compris, cet immeuble va être démoli, et si suivre sa démolition vous intéresse, sachez qu’en vous rendant sur le site de la Tour Paris 13 vous pourrez y assister. Dommage de détruite une telle oeuvre d’art !

Le Street art au service de la lutte contre le cancer du sein !

Les grandes causes utilisent également le street art pour communiquer sur des sujets beaucoup plus sérieux et sensibles. Le cancer du sein touche aujourd’hui grand nombre de femmes, environ 1 femme sur 8. Durant le mois d’Octobre, de nombreuses institutions se réunissent pour lutter contre le cancer du sein, faire de la prévention, ou encore récolter des fonds. En lien avec ce sujet délicat, j’ai choisi de vous faire découvrir une campagne de prévention utilisant le street art.

PoupéeRendons – nous au Brésil, au centre de cancérologie AC Cancer Center Camargo avec l’agence JTW Brazil. Aujourd’hui, le Brésil, c’est 60 000 cas de cancer du sein par an dont 12 000 décès. L’objectif est assez simple : sensibiliser les femmes à venir se faire dépister. La méthode est efficace : l’agence a fait appel à une street artiste, qui s’est rendue dans les rues de Sao Paulo et y a repéré des graffitis de femmes aux seins nus, puis les a pris en photo.

Oui et alors  ?! De retour dans son atelier, elle a créé un autocollant représentant une cicatrice puis l’a apposé sur les graffitis préalablement repérés en ville. La campagne prend alors tout son sens puisqu’elle représente plusieurs femmes ayant subi une mastectomie.

De plus, un message y a été ajouté : « N’importe quelle femme peut être victime du cancer du sein. Faites vous examiner sans tarder » accompagné du hashtag #ligadorosa. Cette campagne a eu un impact important sur une grande partie de la population féminine. Il s’agit là d’une prouesse pour un résultat incroyable. Jugez plutôt !

N’importe quelle femme peut être victime du cancer du sein !  Cliquez ici !

Sirène

Peu importe la finalité du street art, nous pouvons remarquer qu’il est de plus en plus présent dans les rues. Il s’agit là d’un art, encore peu connu, mais qui à mon sens a le mérite de l’être. Et vous, que pensez-vous de cet art ?

Laissez un commentaire :